RÉSEAU INNOVANT D'ACCOMPAGNEMENT ET DE PRÉVENTION DU SURENDETTEMENT

Le taux d’intérêt prévu dans le prêt ne doit pas être excessif. Aux termes de la loi, il ne doit pas excéder de plus du tiers le taux effectif moyen pratiqué au cours du trimestre précédent par les établissements de crédits pour des opérations de même nature comportant des risques analogues.

Au second trimestre 2009, le taux d’usure est de :

  • 7.83% pour un prêt à taux fixe
  • 7.93% pour un prêt à taux variable
  • 8.05% pour un prêt relais
  • 21.36% pour un revolving inférieur ou égal à 1 524 €
  • 20.92% pour les découverts en compte, les revolving supérieur à 1 524 €
  • 10.04% pour les prêts personnels supérieurs à 1 524 €.
0
0
0
s2sdefault