RÉSEAU INNOVANT D'ACCOMPAGNEMENT ET DE PRÉVENTION DU SURENDETTEMENT

Pendant le confinement de novembre 2020, l’Association CRÉSUS Alsace  continue d’assurer sa mission d’aide aux personnes. Nos permanences restent assurées mais uniquement dans le cadre d’un accompagnement à distance (par téléphone et par mails) Tous les lieux de permanences CRÉSUS habituellement ouverts au public n’assureront aucun rendez-vous en présentiel et cela  jusqu'à nouvelle décision. Si vous souhaitez prendre rendez-vous, cela se fera :   

  • Par téléphone au : 03 90 22 11 30 ou 34 Standard ouvert : -      du Mardi au Jeudi 9h30-12h/14h30-17h -      Lundi 14h30-17h /Vendredi 9h30-12h ·       
  • Par mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
  • Depuis notre site internet www.cresusalsace.org, onglet « nous contacter »

 

Dans le cadre de l’édition 2020 du mois de l’ESS, Radio Crésus a décidé de mettre à l’honneur les 30 années d’existence de la procédure de surendettement.

Vous devez savoir que l’actuel réseau d’association Crésus, qui soutient, accompagne et aide les personnes en situation de surendettement, est né  en 1992 en réaction aux lacunes de la procédure de surendettement, procédure votée le 31 décembre 1989.

CRÉSUS est aujourd’hui reconnu comme un acteur majeur de l’ESS dans le traitement et la prévention du surendettement avec son réseau national de 30 associations  et ses 500 bénévoles et salariés.

Notre émission spéciale ESS a vocation à donner les clé d’une meilleure connaissance de l’histoire de cette procédure et expliquer comment elle a pu grandir aussi grâce aux acteurs de l’économie sociale et solidaires tels que Crésus !

 

Animateur : Régis HALTER, de Crésus Alsace

Technicien radio : Olivier LEGRAS

 

Invités :

1.     Monsieur DIDIER GUISE, chargé de mission au service des particuliers de la Banque de France à Strasbourg

2.     Jean-Louis KIEHL, Président de la fédération Crésus

3.     Gérard OBRINGER, Président de Crésus Alsace de 1999 à 2006 et Président de la Fédération Crésus de 2004 à 2008

4.     Pauline DUJARDIN, juriste fédérale

5.     Nos témoins, personnes en situation de surendettement

 

 

[pb_row ][pb_column span="span12"][pb_video el_title="Video 3" video_source_link_youtube="https://youtu.be/7TrHDtoeULs" video_youtube_dimension_width="800" video_youtube_dimension_height="450" video_youtube_autoplay="0" video_youtube_loop="0" video_youtube_autohide="2" video_youtube_cc="0" video_alignment="center" appearing_animation="0" video_sources="youtube" ][/pb_video][pb_text el_title="texte video" width_unit="%" enable_dropcap="no" appearing_animation="0" ]

Découvrez la dernière vidéo réalisée par CRÉSUS pour promouvoir le bénévolat associatif en direction de personnes éloignées du bénévolat et pour les convaincre de s’engager au sein du milieu associatif.

La réalisation des vidéos a été possible avec le soutien du Fonds de développement de la vie associative (FDVA) et de la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Grand Est (DRDJSCS).

Afin d’assurer la meilleure diffusion, les vidéos sont libres de droit et totalement gratuites pour les associations et institutions qui souhaitent les diffuser.

Pour recevoir la vidéo, veuillez renseigner votre adresse mail, et celle-ci vous sera envoyé dans un format zippé.

 

Radio Crésus - émission spéciale COVID-19 - post-confinement.


La pandémie liée au COVID-19 a frappé le monde, notre pays, nos régions, nos communes, nos collègues, nos amis, nos familles.

Tous les pans de notre société ont été impactés tant au niveau sanitaire, qu’économique puis social.

Si la pandémie semble aujourd’hui maitrisée, les prédictions des spécialistes sur ses conséquences économiques et sociales sont noires :

  • Un chômage qui dépasserait 11 % de la population active – hausse historique
  • L’économie française en récession de 10% malgré une reprise progressive depuis mai
  • ET la Banque de France qui nous dit que la France n’arriverait à regagner son niveau d’activité d’avant-crise qu’à partir de juin 2022 soit dans 2 ans.

En ce mois de juin, Radio Crésus a souhaité mettre le focus sur l’accompagnement budgétaire à distance tel que l’a pratiqué Crésus dès la première seconde de confinement. 

  • Comment Crésus a-t-il pu réagir aussi vite ?
  • Comment a fonctionné le service à distance de Crésus pendant le confinement ?
  • Quels sont les retours d’expérience des personnes accompagnées par Crésus ? 

Les témoignages
Ecoutez le témoignage émouvant de Lilly qui se confie à Radio Crésus sur la situation de sa mère. « Grâce » au confinement, Lilly, avec le soutien de son époux, a découvert la situation de surendettement de sa mère qui s’interdisait d’en parler. Cette révélation a permis de prendre la situation à bras le corps et l’accompagnement à distance de Crésus fut salvateur.

Gabriel, quant à lui, s’est retrouvé en grandes difficultés pour payer ses crédits après sa mise à la retraite et des problèmes de santé : encore une fois l’accompagnement à distance de Crésus a permis de réagir rapidement… Ecoutez ce qu’en dit Gabriel sur Radio Crésus.
Caroline, mariée et mère de 4 enfants, n’arrivait plus à gérer le budget familial, malgré le salaire de son mari. Les dettes se sont accumulées et les huissiers se sont manifestés : l’accompagnement à distance de Crésus à libéré Caroline de ses angoisses et de ses difficultés après le dépôt d’un dossier de surendettement. Ecoutez son témoignage.

Chacha a bénéficié d’un moratoire dans le cadre d’un dossier de surendettement. Elle s’était retrouvée en galère financière après la séparation de son compagnon et l’obligation de s’acquitter d’une indemnité d’occupation pour le logement. Grâce à l’accompagnement à distance de Crésus, elle a pu redéposer un dossier à l’issue de son premier moratoire.

Jacques, à la recherche d’un emploi avant la crise sanitaire, a vu sa situation financière se dégrader au point de devoir solliciter Crésus pour le montage de son dossier de surendettement. A-t-il pu déposer finalement son dossier ?

Radio Crésus remercie Geoffrey SORG, responsable du pôle accompagnement budgétaire de Crésus Alsace, ainsi que Lilly, Gabriel Caroline, Chacha et Jacques pour leur participation à notre émission spéciale COVID-19 post confinement.


A bientôt sur Radio Crésus !

 

 

Caroline menait une vie tranquille jusqu’à l’accident très grave de son enfant. Elle a été contrainte de trouver un domicile proche du centre de rééducation de sa fille dans une ville, isolée de ses proches. Afin de supporter le poids de cette épreuve, Caroline s’est peu à peu réfugiée dans les jeux d’argent pour glisser inexorablement vers une véritable addiction au point de ne plus se reconnaître elle-même. Pour se retrouver et faire face à cette insoutenable souffrance, elle a décidé de demander de l’aide pour traiter ce qu’elle accepta de reconnaître comme une maladie. Écoutez son témoignage qui explique pourquoi l’accompagnement budgétaire de CRÉSUS a été primordial dans son parcours de soins.

Jean est tombé de très haut : salarié dans le secteur du BTP, il se retrouve au chômage à 50 ans. Confiant au départ, sa recherche d’emploi se transforme en mission impossible en raison de son âge. A cette désillusion va s’ajouter progressivement un sentiment d’inutilité sociale. Comment Jean peut-il s’en sortir alors qu’il gagnait 1 600 € par mois en activité, 1 100 € au chômage et seulement 500 €/mois d’allocation solidarité spécifique aujourd’hui ?

Danielle est agent hospitalier et gagne 1 400 € net par moisElle a progressivement accumulé un grand nombre de crédits renouvelables pour s’endetter jusqu’à 40 000 €. Mère seule d’un enfant de 16 ans, elle n’a plus réussi à honorer ses échéances de crédits. Prise au piège dans une spirale infernale, elle a déposé un dossier de surendettement et obtenu un plan de remboursement. Comment vit elle la situation pour elle-même et pour son fils ?

Amélie, jeune sénior, est une personne dynamique et engagée. Elle a toujours été soucieuse de son prochain et ne s’est jamais ménagée dans son travail. Elle nous décrit son parcours professionnel jusqu’au moment fatidique de son accident vasculaire cérébral (AVC) qui l’a conduit à une situation financière irrémédiablement compromise. Écoutez Radio CRÉSUS pour savoir comment Amélie a pu trouver une solution qu’elle n’imaginait pas.

 

https://radiocresus.fr/index.php/reecoutez/on-vous-aide/214-ecoutez-l-emission-du-6-decembre

 

Aujourd’hui ce ne sont pas moins de 26 néobanques qui sont  présentes en France  et qui ont généré l’ouverture de 3,5 millions de comptes actifs, soit une progression  de 75% en un an. 

Qu’est ce qu’une néobanque ?  

Une néobanque n’est pas une banque : une néobanque est un établissement qui  délivre des services de paiement et dont la gestion des comptes se fait de manière 100% digitale, soit par internet ou soit  par smartphone . A  ce jour, les néobanques ne délivrent pas de crédit, pas de chéquier et pas de découvert bancaire.

Les 4  leaders du marché français de la néobanque sont NICKEL, N26, REVOLUT et ORANGE BANK. 

Le marché de la néobanque s’est développé considérablement ces dernières années, ciblant tel ou tel profil de nouveau client… qu’il soit particulier ou entrepreneur. Ce développement se poursuit et de nouvelles néobanques sont prêtes à éclore.  

A ce titre, Radio Crésus  souhaite vous parler du projet GREEN-GOT ... un projet qui allie service de paiements et écologie ! 

 

Ecoutez  l’interview d’Andréa GANOVALLI de GREEN-GOT sur Radio Crésus. 

Andréa est associé au projet GREEN-GOT, pour la création d’une néo banque écologique, « néobanque verte » qui a vocation à lutter notamment contre le réchauffement climatique. 

 

Crésus : Andréa, d’où vient cette idée de créer une néobanque verte,  une néobanque  qui  lutte contre le réchauffement climatique ?  

Crésus : Plus précisément,  quels sont les principaux  leviers sur lesquels  Green-Got compte s’appuyer pour  « sauver » la planète  ?  

Crésus : Pour développer un tel  projet, il faut une équipe. Quelles sont les personnes à l’origine du projet GREEN GOT ?  

Crésus : Est-il possible aujourd’hui d’ouvrir un compte bancaire sur GREEN-GOT ? 

 

Crésus : Sur la page de garde de votre site internet « green-got.com », il est possible pour les internautes de se  pré-inscrire. ?  Pourquoi se pré-inscrire ?

Crésus : Est-ce la future néobanque verte sera gratuite ? 

 

Pour en savoir plus sur GREEN-GOT 

  • Rendez-vous sur le site internet https://green-got.com/  
  • ou contactez  Andréa GANOVELLI par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour soutenir le projet  GREEN-GOT : se préinscrire sur https://green-got.com/  

Découvrez la deuxième vidéo réalisée par CRÉSUS pour promouvoir le bénévolat associatif en direction de personnes éloignées du bénévolat et pour les convaincre de s’engager au sein du milieu associatif.

La réalisation des vidéos a été possible avec le soutien du Fonds de développement de la vie associative (FDVA) et de la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Grand Est (DRDJSCS).

Afin d’assurer la meilleure diffusion, les vidéos sont libres de droit et totalement gratuites pour les associations et institutions qui souhaitent les diffuser.

Pour recevoir la vidéo, veuillez renseigner votre adresse mail, et celle-ci vous sera envoyé dans un format zippé.

Découvrez la deuxième vidéo réalisée par CRÉSUS pour promouvoir le bénévolat associatif en direction de personnes éloignées du bénévolat et pour les convaincre de s’engager au sein du milieu associatif.

La réalisation des vidéos a été possible avec le soutien du Fonds de développement de la vie associative (FDVA) et de la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Grand Est (DRDJSCS).

Afin d’assurer la meilleure diffusion, les vidéos sont libres de droit et totalement gratuites pour les associations et institutions qui souhaitent les diffuser.

Pour recevoir la vidéo, veuillez renseigner votre adresse mail, et celle-ci vous sera envoyé dans un format zippé.

 

Les actions sociales menées par les différents acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) ne sauraient être appréciées à leur juste valeur sans évaluation de l’impact social desdites actions. CRÉSUS pousse le concept au point d’en impacter durablement son modèle économique.